Animaux clonés et alimentation

Se nourrir avec des produits issus d’animaux clonés ou de leur descendance ne poserait pas de problème sanitaire pour l’humain, telle est la conclusion présentée par la Food and Drug Administration (FDA) dans le résumé d’un rapport inachevé qu’elle publie en avance afin d’ouvrir le débat. Le principe du clonage étant de produire un animal exactement identique à son « parent », les experts en charge du rapport ne voient pas quels risques il pourrait y avoir à en consommer la viande ou le lait. En fait, au vu du très faible taux de réussite de la technique, les plus grands risques, d’après la FDA, se présentent surtout pour les animaux eux-mêmes, mais pas de manière plus aiguë qu’avec d’autres méthodes de reproduction assistée à leurs débuts, comme l’insémination artificielle ou la fécondation in vitro. A l’heure actuelle, personne ne sait si la FDA a l’intention d’autoriser la commercialisation d’aliments issus du clonage, mais la décision pourrait être prise assez rapidement, d’ici 2004.

www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A44602-2003Oct30.html