AUSTRALIE - cultures illégales ?

Les producteurs de colza s’inquiètent des effets possibles sur les exportations de la pollinisation croisée entre les champs cultivés en secret avec des OGM et leurs propres champs. En effet, plus de 2000 hectares sont cultivés sans aucune précaution si ce n’est qu’une distance de 400 mètres sépare ces colzas. De plus, un document interne du gouvernement révèle que plus de la moitié du colza transgénique cultivé en secret ne sert pas la recherche scientifique mais est vendu à l’exportation. Aucun colza modifié n’est autorisé à la vente sur le territoire australien. Le gouvernement de Tasmanie a demandé au gouvernement fédéral le droit de ne pas autoriser les OGM sur son territoire, mais Camberra a refusé cette exception.

The Age, 29 mars 2000