AUSTRALIE - Premier procès pour du colza contaminé par des OGM

Steve Marsh, un éleveur de moutons bio d’Australie Occidentale, a porté plainte pour pertes économiques contre son voisin, Michael Baxter, après s’être vu retiré sa certification bio. En effet, du colza transgénique avait été retrouvé sur deux tiers de sa surface cultivable, soit 325 hectares, et à plus de un kilomètre du lieu de semis initial. Michael Baxter avait laissé une zone tampon de 5 mètres entre ses parcelles cultivées en colza transgénique et les autres, comme le stipule la loi en vigueur dans l’Etat de l’Australie Occidentale.
Le label bio australien, délivré par la National Association of Sustainable Agriculture Australia (NASAA), ne tolère en effet aucune présence d’OGM dans les cultures biologiques (0%). Ainsi en décembre 2010, le président de NASAA, Jan Denham, déclarait : « Nous avons une tolérance zéro vis-à-vis des contaminations aux OGM. Si une culture ou un produit est contaminé, nous enlevons la certification. Nous ne sommes pas comme l’Europe, nous n’avons pas des tolérances ».
Ce sera le premier procès de ce type en Australie. Monsanto a apporté son soutien au cultivateur accusé de la contamination et lui a proposé de payer ses frais de justice.
Dans une lettre adressée au plaignant, le ministre de l’Agriculture régional, Mr. Terry Redman précise : « une contamination à zéro pour cent est irréaliste ». Le ministre suggérait en effet que les seuils de tolérance aux contaminations GM du label bio australien étaient trop exigeants, et devaient être revus au regard des seuils européens, qui ont, eux, évolué. La culture commerciale du colza transgénique a été autorisée le 25 janvier 2010 dans cet Etat. Le ministre Redman avait avait alors déclaré : « Les essais ont montré que le colza transgénique et non transgénique peuvent coexister et être commercialisés séparément ». En 2010, 8% de l’ensemble du colza cultivé, soit 72 000 hectares, étaient génétiquement modifiés, dans la région d’Australie Occidentale. Cependant les conditions climatiques début 2011, avec les vents violents, ont grandement menacé de contamination les millions d’hectares de colza non transgéniques.
Seul l’État de l’Australie du Sud maintient une interdiction de la culture du colza transgénique.

Informations pratiques

du vendredi 27 mai 2011 à partir de 18H38 au 0000 jusqu'à 00H00
-

Geneethics, http://www.geneethics.org/enews/display/40
Fairfax rural newspapers, http://fw.farmonline.com.au/news/state/agribusiness-and-general/general/gm-buffer-zone-breached-says-wa-farmer/2022215.aspx?storypage=0, 10 décembre 2010
http://eatdrinkbetter.com/2011/02/03/monsanto-vs-australian-organic-farmer-steve-marsh/
ABC Radio WA Country Hour 16 Décembre 2010, http://www.abc.net.au/rural/wa/content/2010/12/s3090559.htm