AUSTRALIE - Opinion réelle des consommateurs ?

L’Agence Australienne de Biotechnologie a présenté une étude concluant que les opinions des consommateurs sont souvent plus complexes que de simples avis émis par le biais de sondages [1]. Selon son auteur, M. Cormick, les sondages ne sont pas révélateurs du comportement des consommateurs ; l’attitude de ces derniers envers leur alimentation est révélatrice de celle envers les PGM ; les soucis exprimés sur les PGM sont comparables à ceux concernant les conservateurs artificiels ; les PGM sont mal compris ; une hiérarchie de valeurs prédestine l’opinion contre les PGM ; l’alimentation transgénique est la cible de plusieurs idéologies variées. Selon M. Cormick, l’industrie doit tenir compte de cela afin de mieux aligner ses produits sur la demande des consommateurs. Enfin, ce rapport affirme que l’opinion des consommateurs est basée sur des sentiments plus que sur une connaissance réelle de ce que sont les PGM. Nombre d’opposants à la dissémination des PGM estime aussi qu’une information sérieuse et documentée et un débat public doit avoir lieu.