AUSTRALIE - Les Etats peuvent créer des zones sans OGM

Lors d’une réunion du Conseil ministériel sur le Génie Génétique (Gene Technology Ministerial Council), un nouvel accord a été signé entre le gouvernement fédéral et certains états permettant à ceux-ci d’instituer des “zones sans OGM”, c’est-à-dire où la culture de plantes transgéniques serait interdite. Ces zones autoriseront aussi les producteurs à commercialiser des produits étiquetés “sans OGM", puisque leurs cultures ne pourront plus être contaminées. L’Australie méridionale a ainsi d’ores et déjà sélectionné des zones au sein de son Etat ; la Tasmanie a déclaré la totalité de sa superficie “zone sans OGM”. Cet accord n’est en fait que l’actualisation d’une disposition (section 21) présente dans la loi sur le Génie Génétique (Commonwealth’s Gene Technology Act) votée en 2000
(cf. Inf’OGM n°15). Paradoxalement, cette décision a été prise alors que Monsanto et Aventis CropScience ont reçu des assurances concernant l’autorisation de mise en culture de colza génétiquement modifié.

The Australian, 27 mai 2002
The Weekly Times, 5 juin 2002