ARGENTINE - Investissement de Monsanto

L’entreprise Monsanto a décidé d’annuler un investissement de 35 millions d’euros en Argentine, du fait de « manque de stratégie claire sur le moyen terme et de politique de protection de la propriété intellectuelle inadéquate » (l’Argentine ne reconnaît pas le droit des brevets). Monsanto a déjà investi près de 185 millions de dollars depuis 1998 dans ce pays mais la crise économique a empêché pour l’instant tout retour sur investissement. En 2003, le nombre d’agriculteurs rachetant les semences de Monsanto baissent. Pour le soja, les ventes de semences certifiées sont passées de 50% de la totalité des semences de soja vendues à 20%. En parallèle, l’Association Argentine pour la Protection des Variétés Végétales (ARPOV) travaille en collaboration avec le gouvernement afin de lutter contre le « marché noir » des semences (qui représente près de 60% des cultures de soja Roundup Ready). Pour l’heure, Monsanto étudie tout de même la possibilité de commercialiser du maïs Roundup Ready.

newfarm.org/international/news/110103/110303/arg_no_mo.shtml