ANGLETERRE - Du miel contaminé

Un apiculteur de Newport-on-Tay a été informé de la présence d’OGM dans son miel par une analyse qui a identifié le terminateur NOS, caractéristique de la plupart des transformations génétiques sur le marché. Or, la seule culture transgénique, un essai en champs de colza mené par Aventis à Wester Friarton, se situe à 3 km. Ces conclusions montrent l’insuffisance des mesures de sécurité contre les disséminations, qui imposent une zone de culture "tampon" de 200 m autour des champs cultivés avec des OGM ; elles prouvent également la possibilité de transfert de matériel génétiquement modifié jusque dans l’alimentation humaine.

The Sunday Times, 15 septembre 2002
www.timesonline.co.uk/article/0,,20...