AFRIQUE du SUD – Pétition pour une expertise indépendante

Suite à un bug technologique, qui a rendu trois variétés (Mon810, NK603 et Mon810 x NK603) de maïs transgéniques non fertiles, en Afrique du Sud [1], plusieurs associations d’Afrique du Sud ont lancé une pétition [2] pour soutenir une enquête indépendante et scientifique sur cet échec agronomique et l’établissement d’un panel de surveillance indépendant. L’autorité nationale en charge de la biosécurité n’a pas communiqué sur cet accident. Les responsables de la pétition s’interrogent : cette Autorité « considère-t-elle alors les explications fournies par Monsanto comme satisfaisantes ? Sans enquête indépendante ? Les citoyens peuvent-ils accepter que l’autorité de biosécurité se fie à Monsanto ? ».