AFRIQUE du SUD - Non à l’hormone de croissance

L’organisation sud-africaine des producteurs de lait (SA Milk Producers Organisation) demande au gouvernement d’interdire l’hormone de croissance bovine recombinante (rBGH) vendue sous les noms de Posilac, Lactotrophin ou Hi-lac [1]. Ce produit est breveté par Monsanto et vendu sous des licences locales par Eli Lilly et MD Animal Health. L’Afrique du Sud est un des rares pays, avec les Etats-Unis, à l’avoir autorisé.

[1SAFeAGE, 14 novembre 2005