AFRIQUE DU SUD - Le projet “Supersorgho”

Le Conseil pour une Recherche Scientifique et Industrielle (CSIR) participe à un projet de 14,3 millions d’euro pour développer un sorgho transgénique [1] afin d’en enrichir la teneur en vitamines (A et E) et en fer, zinc et acides aminés essentiels. Les travaux sont coordonnés par l’ONG Africa Harvest Biotech Foundation International basée au Kenya, et financés, dans le cadre du Grand Challenges in Global Health Initiative, par la fondation Bill & Melinda Gates, le Wellcome Trust et l’Institut canadien de santé publique. Ces travaux ajoutent le sorgho à la liste des plantes africaines qui font l’objet de modification génétique et donc de brevets comme le gombo (cf. Inf’OGM n°71), la patate douce, le palmier à huile ou encore le coton.