AFRIQUE AUSTRALE – Contaminations tout azimut

Le Malawi, le Swaziland, le Zimbabwe, la Zambie et la Namibie seraient des lieux de propagation de semences GM, selon une étude effectuée de janvier à décembre 2006 auprès de 229 personnes dont 60 scientifiques de ces différents pays. Cette contamination concernerait les coton, soja, maïs, tabac, pommes de terre, banane, des légumes et des produits alimentaires pour animaux. Rédigé par le Biotechnology Trust (Zimbabwe), en collaboration avec des instituts de recherche des quatre autres pays, le rapport établit que les zones sujettes aux contaminations seraient prioritairement les zones de recherche scientifique et de stockage de l’aide alimentaire. Le rapport conclut notamment qu’"il faut évaluer le niveau de contamination et identifier les zones contaminées" et précise la nécessité d’avoir des plans de biovigilance. L’étude établit que les échanges de semences entre personnes, le "passage illégal" des frontières et l’aide alimentaire seraient les principales voies d’entrée [1].