OGM dans l’UE : une directive progressivement allégée

Depuis 2001 et l’adoption de la directive 2001/18 sur la dissémination des OGM dans l’environnement, l’Union européenne a régulièrement réduit les obligations mises en place par cette législation. De la procédure administrative à l’évaluation des risques en passant par la confidentialité des données, tout ce qui était vu comme contraignant par les entreprises a été revu à la baisse.

Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 28 pages chez vous tous les trois mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille citoyenne d'informations indépendantes et critiques sur les OGM et les semences.