Gain de fonction : l’art de créer des supervirus

Un Gain de Fonction [1] (GoF) désigne toute expérience ayant pour effet prévisible d’augmenter la dangerosité d’un pathogène pandémique potentiel (PPP), comme un virus. Des scientifiques ont ainsi réussi à rendre des pathogènes plus transmissibles, plus virulents, plus immunogènes. Ils mettent en avant que ces recherches feraient avancer la connaissance et aideraient à mieux combattre les PPP. Mais toutes ces recherches sont duales [2] et nous font courir des risques globaux. Le jeu des GoF en vaut-il la chandelle ?

Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 28 pages chez vous tous les trois mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille citoyenne d'informations indépendantes et critiques sur les OGM et les semences.


 [3]
 [4]
 [5]
 [6]
 [7]
 [8]
 [9]
 [10]
 [11]
 [12]
 [13]
 [14]
 [15]