Biopiratage des séquences numérisées : deux exemples

Si les cas documentés de biopiratage du vivant à partir d’informations de séquençage numérique ne sont pas légion pour le moment, Inf’OGM tient à montrer qu’ils ne sont pas qu’une vue de l’esprit. Sans une réaction forte de la communauté internationale, les deux exemples présentés ici (virus Ebola et pomme de terre GM introduite au Rwanda) pourraient bien n’être que les premiers, et signer l’arrêt de mort du partage des avantages pourtant rendu obligatoire par le droit international.

Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 28 pages chez vous tous les trois mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille citoyenne d'informations indépendantes et critiques sur les OGM et les semences.

1, https://absch.cbd.int/api/v2013/documents/05C731C3-186A-D826-93E8-1F47FC0AF79A/attachments/Workshop%20EU-China%20ABS-DSI.pdf
2, The GM potato push in Rwanda : Key Issues and Concerns, 3 février 2020, et GM Potato Push in East Africa : Andean and African farmers condemn digital sequence information of potatoes from centres of origin – opens doors for biopiracy, Andes, ACB, Pelum, mars 2020.
3, Potato diversity leads to economic gain in Uganda.
4, Ghislain M. et al. 2019. "Stacking three late blight resistance genes from wild species directly into African highland potato varieties confers complete resistance to local blight races". Plant Biotechnology Journal 17 : 21119–29
5, Sainsbury’s, la troisième plus grande chaîne de supermarchés du monde, a financé la création de laboratoires à Cambridge et au John Innes Centre à Norwich, et finance la création d’OGM depuis les années 90.
6, https://www.acbio.org.za/sites/default/files/documents/202002/gm-potato-push-rwanda-key-issues-and-concerns.pdf, p.17.
7, GM Potato Push in East Africa : Andean and African farmers condemn digital sequence information of potatoes from centres of origin – opens doors for biopiracy, Andes, ACB, Pelum, mars 2020, Op. Cit.
8, Edward Hammond , “Ebola : Company avoids benefit-sharing obligation by using sequences”, TWN Briefing Paper N°99, mai 2019.
9, Notons que les États-Unis ne sont pas signataires du protocole de Nagoya… donc – a priori - pas tenu légalement de produire des ATM ni de reverser quoi que ce soit…
10, Baize S et al. 2014. "Emergence of Zaire Ebola Virus Disease in Guinea. New England Journal of Medicine", 372:1418-25. DOI : 10.1056/NEJMoa1404505
11, « Corporate control and global governance of marine genetic resources », Blasiak et al., Sci. Adv. 2018 ;4 : eaar5237, 6 June 2018.