Bestiaire

Des vaches aux tâches plus claires pour mieux supporter la chaleur

Des chercheurs néo-zélandais, d’un Centre de recherches en agriculture à Hamilton, ont réussi à rendre les tâches noires des vaches Holstein plus claires par manipulation génétique.

La planète se réchauffe ? Qu’à cela ne tienne, habillons-nous en blanc… et blanchissons le pelage de nos animaux d’élevage ! Car il n’y a pas que les humains qui souffrent de la chaleur : une étude menée en Australie a montré qu’en cas de fortes chaleurs, la production de lait peut chuter jusqu’à moins 14% [1] et être de qualité moindre.
Des chercheurs néo-zélandais, d’un Centre de recherches en agriculture à Hamilton, ont réussi à rendre les tâches noires des vaches Holstein plus claires par manipulation génétique. Ils ont pré-publié leurs résultats en septembre 2020 [2]. « Ils ont supprimé un gène codant pour une protéine de la mélanine responsable de la couleur foncée, créant une "importante dilution" de la couleur noire », rapporte ainsi le site Futura Sciences [3].
D’autres expérimentations de ce type ont déjà eu lieu, comme l’obtention de poils plus courts et plus fins, par l’entreprise étasunienne Recombinetics. Résultat : les vaches Holstein avec cette mutation ont une température interne inférieure de 1°C et donnent davantage de lait.
Incroyables chercheurs, persuadés que la Science corrigera toujours ce qu’elle a contribué à détruire. Responsabilité et précaution prendront-ils un jour le pas ?

[2G. Laible et al., « Holstein Friesian dairy cattle edited for diluted coat color as adaptation to climate change », 15 sept. 2020.