Forçage génétique : une transmission hégémonique de transgène

Des organismes vivants, comme des moustiques ou des souris, peuvent être modifiés génétiquement par transgenèse de manière à ce que près de 100% de leur descendance hérite de la modification génétique. Une transmission hégémonique de cassettes transgéniques qui va à l’encontre du brassage génétique qui caractérise les lois de l’hérédité du monde animal. Cette déclinaison de la transgenèse s’appelle le « forçage génétique  ».

Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 28 pages chez vous tous les trois mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille citoyenne d'informations indépendantes et critiques sur les OGM et les semences.