Bestiaire


Des souris « Crisperisés » pour lutter contre la maladie de Lyme

La maladie de Lyme est en pleine recrudescence… Rien qu’en France, 55 cas pour 100 000 habitants en 2009, et 84 pour 100 000 habitants en 2016. Kevin Esvelt, du Massachusetts Institute of Technology et Sam Telford III, de l’Université Tufts, travaillent depuis 2016 à éradiquer cette maladie [1].

Les chercheurs disent avoir réussi à modifier génétiquement, via Crispr, des souris (Peromyscus leucopus) pour qu’elles soient résistantes à la maladie de Lyme véhiculée par la tique Ixodes scapularis. Un lâcher à titre expérimental de ces souris OGM est prévu sur de petites îles privées. En fonction du résultat, l’expérience sera étendue aux grandes îles de Nantucket et Martha’s Vineyard, dans l’état du Massachusetts, avec des centaines de milliers de souris OGM. Allison A. Snow, chercheuse en écologie à l’Université de l’état de l’Ohio, souligne dans un article [2] que les résultats sont incertains, pour de nombreuses raisons : « Par exemple, [ces souris GM] élevées en laboratoire pourraient ne pas être en mesure de bien concurrencer les souris sauvages pour les ressources, les territoires et les possibilités d’accouplement. (…) Même si [ces souris OGM] peuvent s’établir (…), d’autres espèces pourraient maintenir à elles seules le cycle de Lyme (…) comme les musaraignes, les rats, les merles ».