Au commencement, 
une fondation...

La Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l’homme (FPH) est une fondation de droit suisse engagée dès le début des années 90 dans l’appui à l’émergence d’une société écologique. Dans ce cadre, la démocratie technique constitue l’un de ses soucis majeurs, notamment dans le domaine agricole. D’où son intérêt pour les OGM.

Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 24 pages chez vous tous les deux mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille citoyenne d'informations indépendantes et critiques sur les OGM et les semences.