Ressources biologiques : un premier reversement au Tirpaa

Le 27 juin 2018, pour la première fois, une entreprise semencière des Pays-Bas, Nunhems Netherlands b.v. (filiale de BASF), a versé 119 083 dollars (104 400 euros) au fonds de partage des avantages (Benefit-sharing fund) du Tirpaa : cette somme correspondait à 0,77 % des bénéfices tirées de la vente de dix variétés végétales issues de croisements avec des variétés du Système multilatéral du Tirpaa [1] [2]. Jusqu’à présent, des dons volontaires avaient été versés, mais jamais un reversement liés aux bénéfices. La FAO explique ce "retard" par le temps nécessaire pour mettre au point des nouvelles variétés. Les nombreuses pressions des organisations paysannes [3] sont cependant peut-être aussi une explication...