OGM : les impacts environnementaux étaient inévitables

À partir de la seconde moitié du XXe siècle, la sélection variétale industrielle et la généralisation des engrais et des pesticides de synthèse ont permis d’augmenter rapidement les rendements par hectare, notamment en Occident et en Asie. Mais engrais et pesticides ont hypothéqué la qualité de l’environnement. L’arrivée des plantes transgéniques, dans les années 90, n’a été qu’une fausse solution...<

Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 32 pages chez vous tous les deux mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille citoyenne d'informations indépendantes et critiques sur les OGM et les semences.