Les perturbateurs endocriniens : on peut en sortir

Dans cet interview, André Cicolella, président du Réseau Environnement Santé (RES) (voir présentation en p.29), résume pour nous où en est l’actualité de ce dossier.

Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 32 pages chez vous tous les deux mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille citoyenne d'informations indépendantes et critiques sur les OGM et les semences.

Propos recueillis par Christophe Noisette