La Russie décrète un moratoire sur les OGM

Le 3 juillet 2016, Vladimir Poutine, président de la Russie, a signé une loi qui interdit la production commerciale de plantes et d’animaux génétiquement modifiés. Les expérimentations à but scientifique restent autorisées à condition qu’elles soient validées par les autorités. La loi prévoit des amendes comprises entre 138 et 7000 euros. Cela faisait plusieurs années que la Russie hésitait à interdire les plantes génétiquement modifiées (PGM). Contrairement à certaines rumeurs, la Russie n’a pas interdit l’importation d’OGM. Actuellement 23 PGM sont autorisées : betterave, maïs, pomme de terre, riz et soja.