MOBILISATION - Non à la contamination par la papaye GM

En février 2014, le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a adopté, en catimini, un arrêté qui interdit l’importation des semences de papayes GM sur le territoire. « Pourquoi ce débat a-t-il été évité ? y a-t-il des papayers GM en Nouvelle-Calédonie ? », se demande l’association Stop OGM Pacifique.

Malgré des demandes répétées de la part de cette association, les institutions de la Nouvelle-Calédonie continuent la politique de l’autruche quant à la présence éventuelle de papayers GM sur le territoire et à la contamination probable des papayers traditionnels locaux. La Direction du Développement Rural de la Province Sud a pendant plusieurs années recommandé l’utilisation de semences de papaye de variété SunUP, une papaye GM d’Hawaii, où 90% de la production de papaye est GM (notamment suite à une contamination incontrôlable des papayers conventionnels).

Ainsi, pour Stop OGM Pacifique, l’importation de semences de papayes GM sur le territoire, et la contamination des papayers locaux ne fait pas de doute. Elle souhaite donc en informer la population, et demande aux responsables politiques de prendre les mesures nécessaires pour la stopper. Et, elle appelle les citoyens à signer une pétition contre cette contamination.

Mais Hawaii n’est pas le seul endroit où poussent des papayes transgéniques : la Chine cultive une autre variété GM depuis 2006, des essais de papayers GM on été menés en Thaïlande, en Indonésie et aux Philippines et probablement en Inde, au Brésil et au Nigeria ; et des cas de contamination de papayes GM (culture) ont été répertoriés également à Taïwan, en Chine, à Hong Kong, aux Fidji...

Pour signer la pétition : http://www.stopogmpacifique.org/p%C3%A9tition-papaye/