OGM : une quarantaine de Faucheurs volontaires occupent l’AGPM

Depuis 9 heures, ce vendredi matin, 14 mars, une quarantaine de Faucheurs volontaires occupent le hall d’entrée du siège de l’Association générale des producteurs de maïs (AGPM), à Montardon, près de Pau.

L’AGPM est une organisation pro-OGM, qui a soutenu, à deux reprises, un recours judiciaire contre les moratoires pris par le gouvernement français. Une action de plus des Faucheurs, pour montrer leur détermination face aux possibles semis de plantes transgéniques.

Une première demande d’entretien avec les responsables a été refusée. L’AGPM ne souhaite pas en effet répondre à ces demandes « sous la contrainte » et a donc proposé une rendez-vous sous 15 jours. Les Faucheurs ont refusé de quitter le lieu avec la seule perspective de ce rendez-vous... Ils ont alors proposé de partir si l’AGPM s’engageait à ne pas attaquer devant le Conseil d’État l’arrêté ministériel d’interdiction du maïs MON810 - arrêté qui devrait être publié dans la journée, d’après les dernières informations recueillies par Inf’OGM. Un sourire crispé en guise de réponse. Les Faucheurs s’attendent désormais à la visite de la gendarmerie.

Des banderoles ont été accrochées : "OGM : citoyens contre agro-business", "Pas d’OGM ni dans nos champs ni dans nos assiettes", etc.

Informations pratiques

du vendredi 14 mars 2014 à partir de 11H14 au 0000 jusqu'à 00H00
-

Copyleft : Jacques Dandelot