ITALIE - Des agriculteurs menacent le moratoire sur le maïs OGM

En Italie, début 2010, des agriculteurs du Frioul avaient menacé le gouvernement de cultiver du maïs OGM, en dépit du moratoire réaffirmé par le ministre de l’Agriculture [1]. Début juillet, un agriculteur, Giorgio Fidenato et un ancien journaliste, Leonardo Facco, ont revendiqué dans un article publié par Nature Biotechnology [2] avoir semé « dans un acte de désobéissance civile » du maïs GM. Une vidéo publiée sur YouTube les montre en train de planter le maïs GM [3]. Une analyse, commandée par Greenpeace et réalisée par un laboratoire indépendant accrédité, prouve qu’il s’agissait effectivement de maïs MON810.

Les autorités ont été prévenues, mais aucune procédure n’a été engagée. Une dizaine de militants de Greenpeace ont alors décidé d’agir, pour médiatiser et dénoncer cet état de fait. Vêtus de « combinaisons haute protection pour éviter toute contamination », ils ont mis « le champ et les grains contenus en quarantaine » [4]. L’action consistait précisément à ensacher et à couper le haut de quelques épis de maïs... Au-delà de la protection des maïs conventionnels, cet action vise aussi à faire pression sur les autorités. Récemment le gouvernement irlandais ordonnait la destruction d’un champ contaminés avec des variétés de maïs transgéniques [5].