ETATS-UNIS – Portes tournantes 1 : on prend les mêmes et on recommence

Une fois de plus la pratique des « portes tournantes » est d’actualité. La nouvelle directrice du Programme de renforcement des capacités dans le domaine de la biosécurité (Program for Biosafety Systems, PBS), Judy Chambers, est en effet l’ancienne directrice des affaires gouvernementales internationales chez Monsanto et ancienne conseillère principale à l’USAID, où elle était chargée de l’élaboration du premier programme de l’agence regroupant le secteur public et le secteur privé sur la biotechnologie agricole : le Projet d’appui aux biotechnologies agricoles (Agricultural Biotechnology Support Project, ABSP). Elle a pris ses fonctions le 27 juillet 2009 [1]. Le PBS est un programme qui opère dans plusieurs pays d’Afrique et d’Asie. Il est administré par l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI) et financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID).