ITALIE - Retour des essais en champ

Le gouvernement italien vient d’autoriser la conduite de neuf essais de plantes GM en champs portant sur des kiwis, citrons, cerises, fraises, maïs, aubergines, olives, tomates et raisins, ce qui signerait, pour le ministère états-unien le retour de ce type de culture après dix ans d’absence en Italie [1]. Pourtant des dossiers de demandes d’autorisation ont été déposés et ont reçu un avis favorable de la commission nationale compétente dans ce même intervalle, certains étant même parmi ceux aujourd’hui autorisés. Concrètement, comme l’a expliqué Luca Colombo du Conseil des droits génétiques en Italie à Inf’OGM [2], les essais ont été bloqués en 2005, suite à un décret ministériel qui instaurait l’obligation d’avoir des protocoles d’essais en champs spécifiques à chaque espèce de plante. Mais, souligne Luca Colombo, d’autres essais en champs déjà implantés sur le long terme avaient toujours cours. Les neufs essais en champs qui viennent d’être autorisés comprennent notamment certains de ces anciens dossiers qui n’avaient pas obtenu d’accord officiel depuis 2005. Ce sont les régions où seront implantés ces essais qui seront responsables de la gestion de leur conduite, avec possibilité d’imposer des règles de gestion des contaminations plus contraignantes que celles présentées dans les protocoles. Ainsi, les essais en champs de kiwis transgéniques devront être protégés par des filets contre les oiseaux et une distance de mille mètres devra être respectée entre les champs de maïs transgéniques expérimentaux et les champs de maïs conventionnel. Rappelons que les cultures commerciales sont soumises à un moratoire de fait qui pourrait être prochainement levé [3].

[2Source Inf’OGM

[3cf. Inf’OGM Actu n°15, décembre 2008, ITALIE - Menace sur le moratoire