Inf'OGM n°22 - Juillet 2001

Inf'OGM le journal est un bimestriel de 32 pages qui vous informe sur l'actualité des OGM et des semences de façon critique et contextualisée.

Soutenez une information indépendante,
abonnez-vous.

Recherche

Consommation & Economie

Législation

Questions éthiques

Actions citoyennes

Un article du quotidien britannique The Guardian résume bien la situation actuelle sur les OGM et la législation européenne. Selon l’article “When choice becomes just a memory”, les industries agricoles aux Etats Unis ont pour but de créer une pollution génétique si importante qu’il ne sera plus possible de répondre aux exigences de ceux qui réclament une alimentation sans OGM.

C’est ce qui risque de se produire selon les dernières propositions de la Commission Européenne. Celle-ci doit présenter très prochainement une proposition d’un Règlement européen sur la Traçabilité/Etiquetage des OGM afin de voir lever le moratoire actuel. En parallèle, la Commission travaille sur un autre règlement visant les aliments nouveaux provenant d’OGM, tant pour les humains que pour le bétail. Ce dernier comblerait une faille importante puisqu’il n’y a actuellement ni directive ni règlement sur l’autorisation ou l’étiquetage des OGM dans l’alimentation animale.

Face au problème de la contamination des cultures non-GM par les OGM, la Commission Européenne semble se plier devant la pression des Etats Unis et des industries agrochimiques. Dans les travaux préparatoires des futurs règlements, la Commission propose non seulement de tolérer la contamination par les OGM non-autorisés dans l’UE, pour autant que celle-ci soit accidentelle ou techniquement inévitable, mais également de tolérer cette contamination, sans étiquetage sur les produits concernés, soit jusqu’à 1%, soit jusqu’à un seuil à fixer ultérieurement ! Quel dommage pour les consommateurs que la Commission ne se soit pas concentrée sur les mesures afin d’éviter la contamination, plutôt que sur les concessions pour l’admettre.