Recherche et environnement

Insulin Dependent Diabetes Trust dénonce le manque d’étude faite sur l’insuline issu du génie génétique, alors que celle-ci est commercialisée depuis 18 ans et qu’elle a progressivement remplacé l’insuline produite à partir d’animal. IDDT souligne que récemment deux grands producteurs de cette insuline “humaine” reconnaissent qu’elle peut provoquer des réactions chez les patients. Ainsi, le 5 mai 2001, IDDT contactait le ministère de la Santé britannique afin qu’ils publient un document précisant les conséquences de cette insuline biotechnologique. Le 22 juillet, IDDT n’avait reçu encore aucune réponse.

Des chercheurs de Caroline du Nord ont découvert chez une mite (Heliothis virescens) des copies du gène mutant Bt qui lui confère une résistance aux toxines du Bacillus thurigiensis. Ils estiment que ce gène est porté par 0,15% des mites. Ainsi, il est probable que la dissémination de la résistance devienne un problème dans une dizaine d’années. D’autres chercheurs (Université de Californie à San Diego) ont découvert cette même résistance chez un vert rond.