Inf'OGM Questions éthiques

Le 16 février, Vandana Shiva, présidente de la Research Foundation for Science, Technology and Ecology a été entendue par la Cour suprême indienne dans le cadre d’un procès d’intérêt public au sujet d’un brevet déposé par Monsanto à l’Office Européen des Brevets (n°EP 445929 B1) sur une variété de blé indien appelée par l’entreprise “Nap Hal” (cf. Inf’OGM n°50). L’avocat général, Mukul Rohatgi, a assuré que tout serait mis en œuvre pour protéger le blé traditionnel indien, y compris une action devant l’OEB. En réponse à une question parlementaire, le Ministre de l’Agriculture, Rajnath Singh, s’est voulu rassurant en précisant que l’Inde disposait d’un registre depuis le milieu des années 90 montrant que le blé indien a été largement exporté, que les semences ont voyagé à travers différents continents et que le blé utilisé par Monsanto est une variété indienne.

Le laboratoire de reproduction chevaline de l’Université d’Idaho a cloné trois mulets : Idaho Gem, né le 4 mai 2003, Utah Pioneer, le 9 juin, et Idaho Star, le 27 juillet. Dirk Vanderwall, vétérinaire, précise que les chercheurs avaient réussi à obtenir 21 grossesses à partir de 113 embryons mais seules trois ont abouti.

En Corée du Sud, l’équipe de Woo Suk Hwang a annoncé avoir cloné plusieurs embryons humains et être parvenue à extraire de l’un d’entre eux une cellule souche. Pour Neal First, spécialiste du clonage animal à l’Université du Wisconsin, les difficultés de cette équipe démontrent, de nouveau, qu’il sera difficile de créer un bébé humain par clonage reproductif.