Questions éthiques

Des scientifiques du Service de la Recherche Agricole de l’USDA viennent de breveter un gène responsable de la production de la protéine CD14, impliquée dans le traitement et la prévention des infections bactériennes coliformes, lesquelles contaminent le lait de vache. Cette protéine CD14 est présente naturellement dans les glandes mammaires et dans le plasma sanguin de vache mais à des taux trop faibles pour déclencher une réponse immunitaire en cas d’infection par la bactérie coliforme. Ces infections coûteraient 1,4 milliard de dollars de perte aux agriculteurs américains par an. Les scientifiques étudient maintenant la possibilité que les vaches génétiquement modifiées puissent synthétiser suffisamment de protéines CD14 pour se protéger.

En opposition au gouvernement fédéral, le gouverneur de l’Etat de Californie a autorisé les recherches sous surveillance sur les cellules souches adultes ou embryonnaires à des fins thérapeutiques. Il est cependant indiqué que la femme donneuse devra signer un accord pour l’utilisation de ces cellules embryonnaires. Cet Etat a prolongé l’interdiction de clonage humain dans cet Etat.