Recherchez une information

ou par mot clé.


Inf'OGM Lire et Ecrire

Inf'OGM le journal est un bimestriel de 32 pages qui vous informe sur l'actualité des OGM et des semences de façon critique et contextualisée.

Soutenez une information indépendante, abonnez-vous.

ETATS-UNIS - pertes financières

La Soil Association, association britannique de promotion de l’agriculture biologique, fait le point sur six années d’utilisation des OGM aux Etats-Unis et au Canada. De façon globale, estime-t-elle, "le soja, le maïs et le colza génétiquement modifiés ont coûté à l’économie américaine depuis 1999 au moins 12 milliards de dollars en subventions, baisse des prix, pertes de marchés d’exportations et rappels de produits. [...] La diminution des ventes à l’exportation à cause des cultures transgéniques a provoqué une chute des prix agricoles et nécessité une augmentation des subventions gouvernementales de 3 à 5 milliards de dollars par an". Le rapport indique qu’en 2001 les variétés de soja Roundup Ready ont obtenu des rendements inférieurs de 6 % à 11%, en moyenne, par rapport aux variétés conventionnelles. Dans le cas du maïs Bt, les rendements ont été supérieurs mais insuffisamment pour compenser les coûts supplémentaires des semences et le prix de vente relativement bas sur le marché. Quant à l’utilisation d’herbicide, les 10% de champs de soja les plus traités (surtout plantés avec du soja Roundup Ready) requièrent 34 fois plus d’herbicide que les 10% les moins traités (variétés conventionnelles). En effet, les agriculteurs ne peuvent se contenter d’une seule application de Roundup et sont amenés à utiliser d’autres herbicides, comme l’atrazine, au fur et à mesure que des résistances ou des repousses spontanées (dans le cadre des rotations) apparaissent. Quant aux contaminations, elles ont pratiquement causé la disparition du colza biologique de la province du Saskatchewan. De même, en septembre 2000, il a suffi de 1% de maïs transgénique non-autorisé (maïs Starlink) pour contaminer près de la moitié de l’approvisionnement national en maïs et coûter à Aventis environ 1 milliard de dollars. L’arrivée massive des OGM a rendu difficile la possibilité de se fournir en bonnes variétés non contaminées ou de maintenir des filières sans OGM. En conclusion, le rapport note que "de nombreuses organisations américaines d’agriculteurs ont demandé aux agriculteurs de cultiver des variétés conventionnelles cette année", et réclament un moratoire sur le blé transgénique.