Inf'OGM Consommation et économie

ETATS-UNIS - L’Association américaine des semenciers (the American Seed Trade Association - ASTA) a demandé au Ministère de l’Agriculture de déterminer rapidement un seuil de contamination en dessous duquel des semences pourraient être qualifiées de non-OGM. En effet, actuellement, il n’existe aucune législation. L’ASTA propose un seuil de 1%.
Agweb.com, University of Missouri, 1er février 2001
blilliston chez iatp.org

Minsa Corporation a été contraint de retirer du marché sa farine “Yellow Corn Flour Masa”, à cause de la présence illégale de maïs Starlink dans sa composition.

www.safetyalerts.com/recall/f/01/f185.htm,31 Janvier 2001

COREE - La Korea Food and Drug Administration a découvert, pour la troisième fois, des importations illégales de maïs Starlink dans un lot de 55 000 tonnes de semences de maïs en provenance des Etats-Unis.
Ambassade de France en Corée du Sud, janvier 2001

GRANDE BRETAGNE - Grande Bretagne : L’Union des fermiers (National Farmer Union, NFU) se dit inquiète des récentes déclarations des grands distributeurs britanniques. En effet, Marks et Spencer, Tesco et Asda ont récemment annoncé leur volonté de ne commercialiser que de la viande d’animaux (pour l’instant boeuf, volaille et mouton) n’ayant pas mangé d’OGM. La NFU estime que cette mesure entraînera des surcoûts insupportables pour les éleveurs, déjà gravement touchés par la crise de la vache folle. En conséquence, elle demande au Ministre de l’Agriculture, Nick Brown, d’intervenir auprès de ces distributeurs pour qu’ils reviennent sur leur décision.
Communiqué de presse de la NFU, 26 janvier 2001

EXPORTATION - Les exportations de soja américain vers l’Europe ont diminué de 30% en 5 ans, passant de 9 849 257 tonnes en 1995 à 6 751 055 tonnes en 1999. Parallèlement, les exportations du Brésil vers l’Union Européenne ont progressé de 129% pendant la même période, passant de 2 993 000 tonnes en 1996 à 6 867 000 tonnes en 1999. Le Brésil est le premier fournisseur de la France avec 2,9 des 4,6 millions de tonnes importées. Le Brésil n’a pas autorisé les cultures de soja transgénique, alors que celui-ci représente plus de 50% du soja américain.
2001 Soya and oilseed blue book, 26 janvier 2001
www.soyatech.com,

TABAC - En janvier 2001, les responsables de Vector Tobacco ont dévoilé un plan pour une cigarette sans nicotine, utilisant du tabac transgénique développé par l’Université de Caroline du Nord. L’entreprise souhaite que la FDA autorise une telle cigarette comme étant un moyen de lutter contre les méfaits du tabac. Or, plusieurs responsables de la santé insistent pour dire que si la nicotine est néfaste, les additifs que l’on absorbe dans la fumée le sont également. Les agriculteurs de Caroline du Nord, quant à eux, estiment que ce tabac génétiquement modifié risque de faire chuter les exportations à destination de l’Europe et de l’Asie et ont donc clairement précisé à Vector qu’ils n’étaient pas intéressés par ce tabac. Les responsables de Vector se sont alors adressés à des agriculteurs de l’Oklahoma pour pouvoir tester leur tabac sans contaminer celui de Caroline du Nord, destiné à l’exportation.
The News & Observer, Raleigh, 24 janvier 2001

DETECTION - Le National Food Research Institute, affilié au Ministère de l’agriculture japonais, les sociétés Asahi Breweries et Nippon Flour Mills ont développé une nouvelle technologie pour détecter avec une grande sensibilité les contaminations de soja ou maïs génétiquement modifiés dans les produits importés. Cette technique, basée sur l’amplification et la détection des plasmides, est, d’après les études du consortium, capable de distinguer des taux de l’ord re de 0,1% de contamination dans un mélange contenant cinq variétés diff é rentes de maïs OGM.
Japan Agrinfo Newsletter, Vol. 18, n°6, février 2001
POINT DE VUE
PRODUITS SANS OGM :

GRANDE - BRETAGNE - Après Sainsbury, TESCO et ASDA (filiale du géant américain Wal-Mart), deux des t rois premiers détaillants britanniques, ont annoncé que la viande vendue sous leur propre marque serait issue d’animaux nourris sans OGM. Récemment Carrefour Belgique et Wiesenhof en Allemagne, s’étaient aussi engagés dans ce sens. D’ici l’été 2001, Tesco et Asda vendront du porc, des volailles, des oeufs et du poisson garantis sans OGM. Les autres produits carnés suivront, mais la date n’est pas encore fixée.
BBC, 26 janvier 2001

L’entreprise agro-alimentaire GRAM-PIAN COUNTRYFOOD group a annoncé qu’à partir de juin 2001, ses volailles et ses cochons seront alimentés sans soja génétiquement modifié. Cette décision fait suite à la demande de plusieurs détaillants s’approvisionnant chez elle.
Communiqué de GCFG, 2 février 2001,
Tél +44 (0)1224 696113

NOUVELLE-ZELANDE : HEINZ-WATTIE a décidé, pour les produits de sa marque, de ne plus utiliser d’OGM. Heinz Wattie, filiale australasienne de H.J. Heinz, a un chiffre d’affaire annuel de 90 millions US $. Parmi les marques de cette filiale, on trouve : Heinz, Wattie, Greenseas, PMU, Weight Watchers, Earths Best Organic Baby Food, Golden days, Epicure et Impérial. H.J .
Communiqué de Greenpeace, 2 février 2001, www.greenpeace.org/~geneng/

FRANCE - ECOLE SANS OGM -Les parents des 35 élèves de l’école primaire de TURSAC (Dordogne), qui gèrent la cantine scolaire, ont décidé de ne plus servir à leurs enfants que des produits issus de l’agriculture bio-logique, garantis sans OGM. Ces changements n’ont augmenté le prix du repas que de 99 centimes. Quatre autres écoles de Dordogne ont décidé de suivre cet exemple. Le restaurant est géré par les parents d’élèves grâce à un réseau d’approvisionnement local, des accords avec des entreprises régionales et le soutien de l’Association pour le développement
de l’agrobiologie en Périgord, dont le président, Gérard Jourdain, est un parent d’élève.
www.ternova.com