Inf'OGM Consommation & Economie

Les assureurs refusent d’assurer les producteurs quant aux risques potentiels des OGM : “Ce n’est pas un risque assurable car nous ne sommes pas en mesure d’anticiper les dommages qu’ils sont susceptibles de causer”, a déclaré un responsable d’Axa. La position des autres assureurs est identique, confirme la Fédération Française des Sociétés d’Assurances.

SUISSE - Le 12 septembre, le conseil municipal de Genève a voté l’entrée en matière d’une motion demandant que des repas bio soient servis dans toutes les institutions subventionnées par la Ville de Genève. Il faut encore attendre la réponse du Conseil Administratif. La ville subventionne à hauteur de 1,10 CHF chaque repas servi dans les cantines scolaires.
www.chez.com/lautrinfo/motion16.html

PHILIPPINES - Novartis a décidé de ne plus utiliser de soja transgénique dans les aliments pour bébés vendus aux Philippines, a annoncé Greenpeace. En août dernier, cette association avait trouvé des proportions de soja transgénique de 34 % à 66 % dans ces produits. Novartis avait précisé que selon leurs recherches, “seulement 1 % des 6 % de soja utilisé serait transgénique”. Novartis a décidé de chercher de nouveaux fournisseurs de soja aux Philippines. “Il ne s’agit pas d’une question de sécurité”, plutôt d’une réponse aux "vœux des consommateurs", a précisé le porte-parole de Novartis.
AFP, 4 octobre 2001

Les Etats-Unis ont sévèrement critiqué les nouvelles propositions de la Commission sur l’étiquetage et la traçabilité (cf.p2). Celles-ci pourraient leur faire perdre 4 milliards $ d’exportations par an, ont-ils déclarés.
The Independent, 14 août 2001

CONCENTRATION - FUSION

Bayer rachète l’ensemble des activités d’Aventis CropScience (Aventis 76% et Schering 24%) pour 7,25 milliards d’euros, dette incluse. Bayer CropScience deviendra alors le n°1 mondial dans les insecticides, le n°2 sur les fongicides et le n°3 sur les herbicides. L’accord précise que le dossier Starlink continuera d’être géré par Aventis. Dès le lendemain de l’accord, Bayer prévoyait la suppression de 4000 emplois.
Reuters, 1er octobre 2001

RAFI a publié un rapport ("Globalization, Inc. -Concentration in Corporate Power : The Unmentioned Agenda") sur les concentrations d’entreprises dans le secteur des “sciences de la vie”. Ainsi, on apprend que les OGM de Monsanto (Pharmacia) couvraient 94% des surfaces plantées en plantes transgéniques dans le monde, en 2000, que les 10 premières firmes pharmaceutiques contrôlent 48% du marché et les 10 premières entreprises semencières, 30%. Pour RAFI, cette hégémonie menace l’indépendance des gouvernements et met en péril la souveraineté des Etats.
Communiqué de presse de RAFI, 5 septembre 2001

CONTAMINATION

ALLEMAGNE - Lors de contrôles de routine, du colza OGM non autorisé a été retrouvé dans les champs de 3 agriculteurs de Brandebourg. Il est probable que ces OGM sont arrivés dans ces champs par pollinisation, a déclaré le Ministre de l’Agriculture de ce Land.
Frankfurter Rundschau, 14 août 2001,
www.biogene.org/e/themen/biotech/e-news26.htm

CANADA - Près d’Homefield, une tornade a eu lieu fin août, dispersant du pollen de colza OGM, sur une distance d’au mois 8 km. Ce genre d’incident n’a jamais été pris en compte par le législateur. “Ceci prouve une fois de plus qu’il est impossible de contrôler quoi que ce soit une fois qu’il y a eu dissémination”, a déclaré Brian Ellis, professeur de biotechnologie. Il craint d’ailleurs que ceci ne se produise avec le blé génétiquement modifié actuellement au stade de l’expérimentation en champs, ce qui entraînerait une perte de marché énorme pour le Canada.
CBC.ca, 1er septembre 2001

JAPON - Le Ministère de l’Agriculture a analysé 59 produits à base de soja et de maïs et a ainsi découvert qu’onze d’entre eux contenaient des traces d’OGM. Un seul de ces produits viole la loi sur l’étiquetage (au dessus de 5%), le taux d’OGM étant de 6%.
Associated Press, 11 août 2001

DANEMARK - le 31 juillet, les autorités ont révélé la présence d’OGM dans 20 échantillons (dont 8 à un taux supérieur à 0,1%) de produits biologiques, sur 48 contrôlés. Les entreprises ayant mis en vente ces 8 produits devront s’acquitter d’une amende pour violation de la législation concernant les produits biologiques. Les 12 autres ont simplement reçu un avertissement les engageant à être plus prudentes à l’avenir.
Boletin OGM nº 20, septembre 2001
www.ecoweb.dk/english/nyt.htm#August 14th 2001

MEXIQUE - Une enquête menée dans 22 communautés des Etats de Oaxaca et de Puebla a permis de déterminer que dans 15 d’entre elles les variétés locales étaient contaminées par du maïs OGM Bt, importé probablement des Etats-Unis. Le niveau de contamination variait de 3 à 10 %, deux échantillons faisant même l’objet d’une contamination de l’ordre de 60%. Le ministère de l’environnement a confirmé cette “découverte”. Le Mexique a instauré un moratoire sur la culture de maïs OGM depuis 1998. Ce pays est, en effet, le berceau et le réservoir génétique de la première céréale cultivée au monde. Greenpeace a aussitôt demandé au Mexique “de prendre des mesures d’urgence pour lutter contre la première crise grave de pollution génétique d’un centre de diversité du maïs ”. Les scientifiques en effet s’accordent à dire que la diversité génétique et végétale reste indispensable pour assurer la survie de la planète.
Le Monde, 1er octobre 2001
Greenpeace, 27 septembre 2001

STARLINK - Depuis le 24 septembre, tous les lots de maïs en provenance des Etats-Unis et entrant au Canada doivent être garantis sans trace de Starlink. D’ores et déjà, un train contenant du maïs ne présentant pas les garanties requises a été renvoyé, a déclaré Linda Webster de l’Agence Canadienne d’Inspection des Aliments. L’Agence a aussi demandé aux importateurs de produits manufacturés à base de maïs d’obtenir un tel document. Cependant, ses prérogatives l’empêchent d’intervenir et de refuser l’entrée sur le territoire canadien à de tels produits. Elle peut seulement faire des tests et avertir les autorités compétentes.
Western Producer, 20 septembre 2001