Recherchez une information

ou par mot clé.


Inf'OGM Consommation & Economie

Inf'OGM le journal est un bimestriel de 32 pages qui vous informe sur l'actualité des OGM et des semences de façon critique et contextualisée.

Soutenez une information indépendante, abonnez-vous.

FRANCE - Surfaces de PGM

Une dépêche Reuters du 14 juin annonce qu’“entre 25 000 et 30 000 hectares [de maïs Mon810] ont été plantés cette année”. Le ministère de l’Agriculture a précisé à Inf’OGM que ces chiffres n’émanaient pas de lui mais des professionnels et qu’il n’était toujours pas en mesure de préciser une date de publication des surfaces officielles et du registre de localisation. Michel Barnier, nouveau ministre de l’Agriculture, a déclaré, le 20 juin sur France Inter, qu’autour de 5000 ha de maïs GM avaient été semés... Méconnaissance ou fuite ?

IRLANDE - Importer ou cultiver les PGM

Un séminaire organisé par Teagasc, un Centre de Recherche en Économie Rurale, conclut [1] qu’il serait plus profitable financièrement (gain de sept à 40 millions d’euro par an) pour l’Irlande d’importer du soja et du maïs GM que de les cultiver.

ETATS-UNIS - Monsanto continue de grossir

Le ministère de la Justice a donné un feu vert critiqué au rachat de Delta Pine and Land (DPL) par Monsanto, pour plus d’un milliard d’euro (voir InfOGM n°85). En contre-partie, Monsanto doit vendre des filiales à des concurrents (Stoneville à Bayer : 233 millions d’euro, NexGen à Americot : 5 millions d’euro), céder certaines de ses meilleures lignées de coton à Bayer et à Syngenta et modifier ses contrats de licence pour permettre aux entreprises d’utiliser d’autres caractéristiques transgéniques. L’avis de la Cour Fédérale entérinant le contrat de rachat est attendu pour finaliser la procédure. Par ce rachat, Monsanto acquerra le premier semencier mondial pour le coton et le brevet de la technologie “Terminator” [2]. Monsanto a également racheté deux semenciers : Western Seeds aux Pays-Bas (tomates, melons, piments...) et Poloni Semences en France (melon charentais) [3].

INTERNATIONAL - On ne rigole plus avec le riz

En Grèce, les supermarchés AB Vassilopoulos ont retiré de leurs rayons tous les riz importés d’Italie (“Risotto Tex-Mex AB”) après la découverte qu’ils contenaient du riz GM [4]. A Dubai, suite à la découverte de riz LL601 par Greenpeace en janvier (cf. Inf’OGM n°83, EMIRATS ARABES UNIS - Des PGM, pas d’étiquetage), le laboratoire pour l’Alimentation et l’Environnement a analysé des stocks d’une variété de riz présente sur le territoire, qui s’est révélée non transgénique [5]. Aux Etats-Unis, la crise liée aux contaminations a provoqué une baisse des ventes et des surfaces dédiées à la production de riz. Pour 2006-2007, la production est évaluée à 13% de moins que celle des années précédentes. Et cette baisse devrait s’accentuer en 2007-2008. L’UE a arrêté l’importation des 250 000 t/ an [6] de riz des Etats-Unis. A l’inverse, la Thaïlande pourrait profiter de la situation et augmenter ses exportations de 1,4 millions de tonnes [7].

NOUVELLE-ZÉLANDE - Cultures détruites indemnisées

Le gouvernement a indemnisé les agriculteurs dont les champs de maïs doux avaient été détruits en décembre 2006 suite à l’importation et la mise en culture de semences GM illégales, présentes dans des stocks importés par Syngenta (cf. Inf’OGM n°83, NOUVELLE-ZELANDE - Destruction officielle de champs contaminés). Le remboursement du coût des destructions a été effectué par le ministère de l’Agriculture et le remboursement du coût de réensemencement des champs a été effectué par Syngenta.

ROYAUME-UNI - Un poisson sans papier

Les autorités ont confirmé que le poisson Coral Pink Danio est transgénique [8]. Une alerte a été adressée par l’Inspection de Santé des Poissons à tous les importateurs et revendeurs de poissons. Aucun poisson transgénique n’est autorisé commercialement dans l’UE. Les mêmes poissons transgéniques ont été trouvés en Allemagne et aux Pays-Bas. Ils ressemblent aux poissons Glofish, de la famille des Zebra Danios, modifiés génétiquement pour être fluorescents, inventés par l’université de Singapour et vendus aux Etats-Unis par Yorktown Technologies.

UE - Contaminations reconnues officiellement entre janvier et juin 2007

Plante<span
style='mso-tab-count:1'> 

Nbre 

Pays

Pays d’origine

Riz LL601<span
style='mso-tab-count:1'> 
3<span
style='mso-tab-count:1'> 

Chypre, Rép. Tchèque,
Slovaquie

Etats-Unis (EU),
Allemagne, Italie

Riz LL62<span
style='mso-tab-count:1'> 
1

Suède

EU

Riz Bt63<span
style='mso-tab-count:1'> 

2

Chypre, Grèce, Italie

Chine, Chine via Pays-Bas

Riz GM<span
style='mso-tab-count:1'> 

13

Finlande, France,
Allemagne, Grèce, Italie, Suède

EU, EU via Allemagne, via
Suisse, via Royaume-Uni, Inconnu, Pays-Bas

Maïs 59122<span
style="mso-spacerun: yes"> 
6

Finlande, Irlande,
Pays-Bas

EU

Papaye GM<span
style='mso-tab-count:1'> 
1

Allemagne

EU

Autre GM<span
style='mso-tab-count:1'> 
1

Chypre

EU via Grèce