Inf'OGM Actions citoyennes

Le Collectif « stop-OGM-Puyoo » a lancé une pétition de soutien à l’action de neutralisation d’un essai de maïs OGM qui a eu lieu à Puyoo (Béarn), le 14 août 2003.

Plusieurs milliers de britanniques ont signé un appel intitulé « The Green Gloves Pledge » qui stipule qu’au cas où le gouvernement autoriserait la dissémination des OGM dans l’environnement, les signataires s’engagent à détruire de façon non-violente les OGM cultivés ou à soutenir les personnes qui le feraient. En Nouvelle-Zélande, plus de 3000 personnes ont signé un appel similaire en moins de douze semaines.

Lors de la conférence de presse tenue le 20 octobre 2003, trois associations - Organic Agriculture Association, Masmedia & Environment Association et le Mouvement Mjaftorganized - ont estimé que plus de 16 000 tonnes de maïs et de soja transgéniques destinées à l’alimentation du bétail étaient déjà entrées en Albanie. Ces trois associations ont alors demandé au Parlement qu’il adopte un moratoire de 5 ans sur l’importation des OGM dans le pays, recommandation déjà émises par deux commissions parlementaires : une consacrée à l’agriculture et l’alimentation et une consacrée à l’environnement et à la santé. Le ministère albanais de l’Agriculture a qualifié de « malsaines » ces protestations et affirmé que les chargements des navires en question ne représentaient « aucun danger pour la santé ». Le 22 octobre, une dizaine d’associations écologistes demandaient au gouvernement de vérifier la cargaison d’un navire en provenance des Etats-Unis chargé de quelque 6 900 tonnes de maïs et de farine potentiellement génétiquement modifiés afin de pouvoir la refuser si elle contenait des OGM. Une manifestation a été organisée en guise de protestation par des étudiants de l’Université albanaise de l’Agriculture et différentes associations. Finalement, le gouvernement n’a entrepris aucune action à l’encontre de cette cargaison.