>Actualités >ACTU n°26, décembre 2009

ETATS-UNIS – Les portes tournantes n’arrêtent pas de tourner

Christophe NOISETTE, décembre 2009

 Première porte

Le professeur Roger Beachy, ancien Président du Donald Danforth Plant Science Center (DPSC) a été nommé, le 5 octobre 2009, Directeur de la toute nouvelle agence de l’USDA, l’Institut National de l’Alimentation et l’Agriculture (National Institute of Food and Agriculture, NIFA) [1]. Cet institut aura notamment comme tâche de développer des programmes de recherche financés sur appels à projets, programmes qui auront pour objectifs de répondre aux problématiques agricoles : doublement de la production alimentaire d’ici 2050 en réponse à la demande d’une population croissante ; diminution des rendements agricoles liée au changement climatique et à la variabilité des ressources en eau. Cet institut remplace le Cooperative State Research, Education and Extension Service (CSREES) de l’USDA.
Le Donald Danforth Plant Science Center est largement impliqué dans la production de PGM à titre « humanitaire ». Ainsi, récemment, la Fondation Bill & Melinda Gates a décidé de lui octroyer une subvention de 5,4 millions de dollars, afin, précise le communiqué de la Fondation, d’aider « à lutter contre la faim [via] l’introduction en Afrique des cultures génétiquement modifiées enrichies d’éléments nutritifs » [2]. Alors qu’il était président du Danforth Center, Robert Beachy a contribué à la création d’un parc de recherche pour maximiser les chances de commercialisation de plantes OGM. Il s’est aussi mobilisé pour la promotion des programmes internationaux qui visent la production agricole et l’atténuation de la pauvreté dans les pays en développement d’Afrique et d’Asie.

 Deuxième porte

Le Président Barack Obama a nommé Rajiv Shah - ancien Directeur du développement agricole à la Fondation Bill et Melinda Gates, actuellement Secrétaire à la Recherche, l’Education et l’Economie et principal scientifique au ministère étatsunien de l’Agriculture (USDA) - au poste d’Administrateur de l’Agence Etatsunienne pour le Développement International (US Agency for International Development, USAID) [3]. Rajiv Shah a aussi travaillé à l’USDA : il avait alors été en charge du lancement du National Institute of Food and Agriculture (NIFA). En annonçant la nomination de Shah, le Président Obama a loué le « travail acharné accompli par l’USAID qui a impulsé une initiative historique visant à apporter plus de 20 milliards de dollars destinés au développement agricole aux pays victimes de l’insécurité alimentaire dans le monde », ajoutant qu’il était « impatient de travailler avec Rajiv dans mois et années à venir ».

 Troisième porte

Enfin, le Président Obama a nommé Islam Siddiqui au poste de négociateur en chef pour l’agriculture au sein du ministère du Commerce. Islam Siddiqui est l’ancien vice-président de Croplife, une organisation de lobbying qui regroupe les producteurs d’OGM et de pesticides (dont Syngenta, Monsanto, et Dow Chemical) [4]. Il avait occupé des fonctions importantes à l’USDA sous la présidence de Clinton. Une coalition de 80 organisations de défense de l’agriculture familiale, de l’environnement ou des consommateurs, a écrit au Comité des Finances du Sénat étatsunien pour lui demander de rejeter cette nomination.



Répondre à cet article