Recherchez une information

ou par mot clé.



Société civile contre OGM, arguments pour ouvrir un débat public

par le Collectif CC-OGM, Inf’OGM, mai 2004
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

Société civile contre OGM, Arguments pour ouvrir un débat public, sous la coordination de Frédéric PRAT (Inf’OGM, Geyser), Editions Yves Michel, 2004, 316 pages.

Société civile contre OGM, arguments pour ouvrir un débat public

Cet essai appréhende la problématique des OGM sous ses dimensions scientifiques, agronomiques, écologiques, juridiques, économiques et éthiques. Il fournit les données de base pour comprendre la polémique suscitée par les OGM, mais aussi pour en envisager les alternatives.
Il a été rédigé par le Collectif français pour une Conférence de Citoyens sur les OGM, large regroupement d’associations (1) qui a demandé l’ouverture d’un vaste débat public sur les OGM. 
La diversité des spécialistes et des associations qui l’ont élaboré en fait un recueil majeur sur la question, aux constats toujours d’actualité. Il constitue ainsi la pièce principale, élaborée par la société civile, à verser au dossier dans le “procès des OGM”.

(1) Attac, BEDE, Confédération Paysanne, Coordination Nationale de Défense des Semences Fermières, Ferme de la Bergerie, Fondation Sciences Citoyennes, France Nature Environnement, FRAPNA Ardèche, Geyser, Giet, Greenpeace, Mouvement pour le Respect des Droits des Générations Futures, Nature et Progrès, Solagral.


Quatrième de couverture :


Que sont les OGM ? Quels sont leurs multiples et indéniables impacts sur l’ensemble des espèces et sur les hommes ? Quelles alternatives ? Quels indispensables engagements aujourd’hui pour un avenir viable ?


Cet essai appréhende la problématique des OGM sous ses dimensions scientifiques, agronomiques, écologiques, juridiques, économiques, éthiques.


Chaque thème fait l’objet d’une approche analytique approfondie avec références scientifiques, état des lieux du débat, enjeux et propositions.


Le devenir humain exige une réflexion profonde et des choix démocratiques sur les technosciences dont les OGM font partie.


Il s’agit d’enclencher un vrai débat public avec le gouvernement français afin que les citoyens expriment leurs avis et leurs propositions, AVANT toute décision politique.


La grande diversité des spécialistes et des associations qui ont élaboré cet ouvrage en fait un événement majeur à la mesure des enjeux.


Un combat pour que le vivant ne devienne pas l’exclusive production des intérêts économiques privés.

SOMMAIRE


Les auteurs
Le comité de relecture
Introduction
1. Paradigmes scientifiques
2. Impacts des OGM sur l’environnement et la santé
3. Du brevet sur les OGM à la privatisation du vivant
4. Économie et commerce en agriculture : OGM, l’aboutissement d’une logique libérale
5. Stratégies de communication des entreprises de biotechnologies
6. Responsabilité et réparation des dommages liés aux OGM
7. OGM : la fin de la faim ?
8. Impacts des OGM sur les agrosystèmes : d’autres systèmes agraires sont possibles
9. La gouvernance de la recherche et de l’innovation technique
Conclusion : Pour un grand débat public
Annexes
Associations membres du collectif


Les autres publications d’Inf’OGM sont disponibles en cliquant ici.

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.

Editions Yves Michel, mai 2004, 322 p., 10 euros, au lieu de 19.
Le blog de Yves Michel : http://www.yvesmichel.org