Recherchez une information

ou par mot clé.



Monsanto en difficulté

Christophe NOISETTE, septembre 2003
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

Monsanto a décidé de suspendre ses recherches sur les plantes génétiquement modifiées pour produire des médicaments (moléculture), car elles nécessitent un haut niveau d’investissement et ne présentent de perspectives qu’à long terme. Selon le porte-parole B. Hurley, « cette décision a été prise pour des raisons purement économiques, sans rapport avec les controverses apparues dernièrement aux Etats-Unis » [1]. Monsanto, après avoir annoncé une perte de 188 millions de dollars pour le 4ème trimestre 2002, entend désormais recentrer ses activités sur les produits chimiques agricoles, plus immédiatement rentables [2]. Par ailleurs, l’entreprise a annoncé son retrait du marché des semences d’orge et de tournesol, la fermeture de sa filiale des céréales pour l’Europe et la suppression de 83 postes en Allemagne, en République Tchèque et en France (sur un total de 430). Selon Monsanto, ces mesures sont liées à « l’évolution du marché » et n’ont « pas de lien direct » avec le moratoire européen ou le récent sondage anglais [3]. Enfin, suite à l’avis de la Cour de Justice de la Commission européenne (CJCE) de septembre dernier (cf. Inf’OGM n°45), l’action de Monsanto a chuté à la Bourse de New York [4].

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.

[2New York Times, 16 octobre 2003, http://www.nytimes.com/2003/10/16/business/16seed.html

[3L’Expansion

[4Les Echos, 10 septembre 2003