Recherchez une information

ou par mot clé.



FRANCE - Dissémination des OGM

Christophe NOISETTE, 18 juin 2003
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

L’équipe du Pr. Arnaud (Université de Lille) montre que le risque de dissémination des OGM est plus grand avec les semences qu’avec le pollen, du fait de leur transport. « Un accident de la route lors du transport de graines ou lors d’une manipulation mécanique classique de ces dernières en est l’explication », indique le Pr. Arnaud. L’étude a été menée par utilisation de marqueurs moléculaires pour tracer différents types de betteraves, hybrides et sauvages. Les espèces hybrides ont été retrouvées à 1500 mètres de leur champ de culture et se mélangeaient avec les espèces sauvages locales. Le Pr. Arnaud explique cette migration par un transport de terre présente sur le champ de culture initial ou par transport de poussière avec les betteraves manufacturées. « Ces résultats sont inattendus puisque toute étude sur la dissémination se focalisait uniquement sur le pollen » explique-t-il.

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.

http://www.newscientist.com/news/ne...