Boutique
Recherche avancée
INFORMATIONS CRITIQUES & INDEPENDANTES SUR LES OGM,
les BIOTECHNOLOGIES ET LES SEMENCES
>Actualités

ETATS-UNIS : Les insectes vont-ils rendre le maïs OGM obsolète ?

Christophe NOISETTE, février 2013

Pendant qu’Inf’OGM analysait les données des rendements du maïs et du soja au cours des dix dernières années, et démontrait que globalement, la courbe de l’adoption des variétés transgéniques n’était pas corrélée avec une courbe d’augmentation continue des rendements [1], un article publié le 6 février 2013, dans Farmers Weekly [2], confirme en citant Dan Basse [3] : « Les agriculteurs paient un supplément pour la technologie [OGM, ndlr] mais leurs rendements ne sont pas meilleurs qu’il y a dix ans. Ils commencent à se demander pourquoi ils dépensent de l’argent supplémentaire sur cette technologie ». D’après cet article, le surcoût en semences serait de 100 dollars / acre, soit 183 euros / hectare.

Cet expert agricole s’était déjà exprimé dans ce sens, en juin 2012 [4] : « le maïs GM est un outil, ce n’est pas la panacée », il n’a pas donné les rendements attendus, alors qu’en parallèle l’augmentation du prix des semences a « grignoté » la petite hausse de récolte.

Dan Basse souligne un autre aspect de la faible attractivité du maïs GM : la résistance de certains insectes cibles aux protéines insecticides produites par les variétés Bt. Il précise que les responsables agricoles s’attendaient à rencontrer cette résistance au bout de 40 ans de cultures GM... Or, elles commencent à apparaître au bout de 14 ans. Une surprise qui n’est pas pour aider les sceptiques européens à se tourner vers cette technologie.
Cependant, lucide ou cynique, il se demande si les agriculteurs pourront revenir vers une agriculture non-GM du fait d’une disponibilité en semences conventionnelles qui est loin d’être garantie.


Répondre à cet article