Recherchez une information

ou par mot clé.



ETATS-UNIS - Etiquetage souhaité

Christophe NOISETTE, 26 juillet 2003
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

L’étiquetage des OGM est souhaité par les étasuniens, selon plusieurs sondages.

Juillet 2003

Selon un sondage réalisé début juillet auprès de 1024 personnes et publié par la télévision ABC, 55% des américains (62% chez les femmes) n’acheteraient pas de produits étiquetés comme contenant des OGM. 
Quant à l’étiquetage, il est souhaité par 92% de la population. Les personnes interrogées sont par ailleurs 85% à vouloir qu’il soit précisé si les animaux d’élevage ont été traités aux hormones ou avec des antibiotiques.
Toutefois, les craintes sur les OGM semblent diminuer, 46% considérant qu’elles ne sont pas sûres contre 52% il y a deux ans.

Mars 2003

D’après un sondage conduit par R. Wimberley, de l’université de Caroline du Nord auprès de 819 personnes, près de 92% des Américains souhaitent un étiquetage sur l’alimentation issue d’OGM, 1% ne le souhaitent pas. 25% d’entre eux pensent que les plantes transgéniques sont sans risque et 17% pensent que la nourriture issue d’animaux transgéniques est saine. Par ailleurs, le sondage révèle que 60% des personnes interrogées sont « pour » de la nourriture produite sans produit chimique et 81% « pour » de la nourriture produite avec des pratiques agricoles et d’élevage respectueuses de l’environnement.

2001

D’après une étude réalisée par le Food Policy Institute (Université Rutgers), financée par le Département Américain à l’Agriculture, 98% des sondés souhaitent un étiquetage explicite des OGM, afin pour 48% des personnes interrogées, de pouvoir ne pas en acheter. Paradoxalement, 75% des sondés sont favorables aux OGM, si ces produits sont jugés moins chers et plus "savoureux". Notons que seulement 40% des sondés sont conscients que des OGM sont vendus dans leurs magasins et que plus de 66% affirment n’avoir jamais discuté de la question des biotechnologies.

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.