Recherchez une information

ou par mot clé.



Svalbard : pour l’humanité ou pour les semenciers ?

Stenka Quillet et Clément Montfort, journalistes, 21 octobre 2016
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

Baignée d’une lumière aurorale, balayée par les vents polaires, « la banque de graines de l’apocalypse » a tout d’un décor de science-fiction. Ce jour d’octobre 2013, si nous faisons partie des rares visiteurs de l’île du Spitzberg, au large du Groënland, c’est parce que nous venons y tourner une séquence de notre documentaire La guerre des graines. Nous découvrons, ébahis, ce congélateur géant de graines, creusé en pleine montagne sur une centaine de mètres de profondeur. Discret mais futuriste, le Svalbard Global Seed Vault ne laisse apparaître de lui qu’une porte bleutée mystérieuse, hypnotisante.

Svalbard : pour l'humanité ou pour les semenciers ?

Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 32 pages chez vous tous les deux mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille citoyenne d'informations indépendantes et critiques sur les OGM et les semences.

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.