Recherchez une information

ou par mot clé.



Semences dans la tourmente

BONZI Bénédicte, 21 octobre 2016
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

Pour qu’ils se déplacent, une des stratégies de guerre consiste à affamer les hommes en détruisant leurs semences.
De même, lorsque les catastrophes naturelles s’abattent, les semences sont détruites, disparaissent dans des tremblements de terre, s’envolent dans des ouragans. Ainsi, lorsque les conflits armés s’arrêtent, lorsque les éléments cessent de se déchaîner, ces semences se trouvent au cœur de programmes de reconstruction, et deviennent un enjeu politique : des dispositifs techniques révèlent alors des stratégies de contrôle des populations et de mainmise sur le vivant.
En France les agriculteurs sont les témoins de la transformation du modèle agricole suite au plan Marshall. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, le secteur agricole a lourdement payé « l’aide » internationale à travers une ouverture du marché imposant certains produits, et surtout certaines techniques.
A travers ce dossier, nous souhaitons explorer le rôle des semences, dans la vie et la survie, le contrôle et la destruction, interrogeant avec vous le fait que si une résistance mondiale est en train de s’organiser autour de la semence, c’est peut-être bien qu’en temps de guerre, comme en temps de paix, ce patrimoine commun est aujourd’hui menacé.

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.