Recherchez une information

ou par mot clé.



Bestiaire - États-Unis : un nouvel animal-médicament autorisé

Christophe NOISETTE, 14 mars 2016
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

Aux États-Unis, la FDA - qui gère les autorisations pour l’alimentation et les médicaments - a autorisé fin 2015 l’entreprise Alexion Pharmaceuticals à commercialiser des poules génétiquement modifiées qui produisent, dans leurs œufs, une molécule thérapeutique, la sebelipase alfa, une enzyme humaine recombinante. La FDA a aussi donné son autorisation pour la commercialisation d’un traitement, Kanuma, pour les rares personnes atteintes d’un déficit en lipase acide lysosomale. Du fait de cette déficience, les lipides s’accumulent dans plusieurs organes dont le foie. Préalablement à l’autorisation, le traitement a été testé chez neuf nourrissons : la FDA précise dans son communiqué de presse que « six des neuf (67%) enfants atteints du syndrome de Wolman [la forme la plus sévère de cette déficience] traités étaient vivants à un an, alors qu’aucun des 21 enfants dans le groupe témoin historique n’a survécu » [1]. La FDA précise aussi avoir « déterminé que l’autorisation [des poules GM] n’aura pas d’impact environnemental significatif parce que les poulets sont élevés dans des installations hautement sécurisées ».
La FDA avait déjà autorisé en 2009 des chèvres transgéniques qui produisaient une molécule anticoagulante dans leur lait et en 2015 des lapins transgéniques pour traiter l’angiœdème héréditaire. Ces animaux ne sont pas censés se retrouver dans l’assiette des étasuniens.

États-Unis : un nouvel animal-médicament autorisé
Tim Miller - Des médicaments dans les œufs des poules ?

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.