Recherchez une information

ou par mot clé.



États-Unis - Le Colorado vote contre l’étiquetage des OGM... et le suspense continue dans l’Oregon

Christophe NOISETTE, 5 novembre 2014
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

Il n’y a pas qu’Obama qui a perdu les élections le 4 novembre 2014. De nombreux referendums sur divers sujets (légalisation du cannabis, OGM, avortement...) avaient aussi lieu dans différents états. Par exemple, dans le Colorado et l’Oregon, les citoyen-ne-s étaient appelé-e-s à se prononcer en faveur de l’étiquetage obligatoire des OGM dans l’alimentation humaine. Et dans ces deux états, c’est le « non » qui l’a emporté. Mais dans l’Oregon, étant donné que moins de 0,1% sépare les "oui" des "non" (soit 809 voix sur plus d’1,5 millions de suffrages exprimés), le dépouillement est actuellement en train d’être refait. Résultat définitif prévu le 12 décembre 2014.

États-Unis - Le Colorado vote contre l'étiquetage des OGM... et le suspense continue dans l'Oregon

A une très très faible majorité , le non l’a emporté dans l’Oregon : 50,03 % contre l’étiquetage obligatoire des OGM, soit 753 473 voix, et 49,97% en faveur, soit 752 664 voix [1]. Cette légère différence - 809 voix sur 1,506 million - a permis de demander de recompter les votes. En tout état de cause, elle montre aussi, et à nouveau, que cette question est un enjeu important. Les entreprises multinationales ne s’y sont pas trompées : elles ont mis la main au portefeuille pour produire une propagande tout azimut, afin de maintenir le statu quo sur leur modèle agricole. Le 3 décembre 2014, sept petits comtés - Baker, Clatsop, Harney, Jefferson, Malheur, Morrow et Union - avaient finalisé le recompte, pour un résultat somme toute similaire : seules deux voix de plus ont été créditées aux partisans de l’étiquetage obligatoire...

Si le non a gagné dans le Colorado, le résultat est très différent. Cette victoire est franche : 65,71% contre l’étiquetage [2]. Cet écart est un des plus grands jamais enregistrés au cours des différents votes locaux sur le sujet. Et les 7,2 millions de dollars dépensés par les opposants [3], contre 415 000 dollars pour les partisans, n’expliquent pas tout.
Dans d’autres états, des entreprises comme Monsanto, Dupont, Nestlé, ont aussi été généreuses pour faire échouer ces projets en faveur de la transparence, et les écarts ne sont pas aussi importants. Ainsi, dans l’Oregon, on retrouve globalement le même soutien. Les opposants à l’étiquetage ont mis sur la table plus de 16,3 millions de dollars [4], contre un peu moins de 9 millions pour les collectifs militants pour un étiquetage des OGM dans l’alimentation.

Le même jour, le parti républicain remportait la majorité au Congrès à l’issue des élections de mi-mandat. Est-ce que la méfiance vis-à-vis des Démocrates a joué contre ces demandes ? Une méfiance qui pourrait aussi s’expliquer par des promesses de Barack Obama non tenues. N’avait-il pas déclaré en 2007 qu’il rendrait cet étiquetage obligatoire ? Et le Colorado est un des états qui a fait basculer le Sénat dans le camp républicain... Une certaine cohérence se dessine, les Républicains ayant toujours été opposés à l’étiquetage obligatoire, considérant ceci comme une atteinte à la liberté... du commerce. Les entraves à la transparence ont moins d’importance, à leur yeux, que celles que la loi pourrait imposer aux entreprises.

Rappelons que trois états ont d’ores et déjà adopté de telles lois : le Vermont [5], le Connecticut [6] et le Maine [7]. Et plus de 70 organisations des États-Unis ont écrit au représentant étasunien au commerce car elles craignent que l’accord transatlantique nivelle par le bas les réglementations des contractants. Elles demandent, par exemple, que l’étiquetage tel qu’il est pratiqué dans l’UE ne soit pas menacé par cet accord. Au contraire, elles réclament, pour elles-mêmes, le droit de savoir ce que contient leur nourriture [8].

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.

Copyleft photo : CT Senate Democrats

[2Résultats partiels, 98% des bulletins dépouillés

[3Au 27 octobre 2014, selon le site http://www.ballotpediaorg, les entreprises avaient encore près de quatre millions de dollars à dépenser. Elles avaient en effet réussi à récolter 12,7 millions de dollars pour faire campagne contre l’étiquetage. En tête, Monsanto avec 4,8 millions de dollars et PepsiCo avec 1,7 millions de dollars

[4Ces opposants ont d’ailleurs dépensé quatre millions de plus que ce qu’ils ont collecté... juste le surplus du comité de soutien du Colorado, à qui ils pourront sans doute demander de l’aide !