Recherchez une information

ou par mot clé.



Sante et Environnement

Inf’OGM, 20 octobre 2004
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

Le World Wildlife Fund (WWF) Canada, a publié un rapport qui montre que les agriculteurs qui cultivent des OGM ont augmenté leur consommation de pesticides et d’herbicides. Ce rapport indique aussi les effets des OGM sur les insectes non nuisibles, comme les abeilles, les coccinelles, et les organismes des sols qui peuvent, à leur façon, contribuer aux contrôles des insectes nuisibles.

Tests génétiques : L’OCDE a organisé, à Vienne, fin février, un atelier sur les tests génétiques, consacré aux moyens d’optimiser les avantages du dépistage en termes de soins tout en protégeant les individus des risques de traitements discriminatoires. L’atelier a mis en évidence quatre domaines appelant d’urgence une action internationale coordonnée : mise au point de pratiques exemplaires internationalement reconnues et mutuellement acceptables en matière d’assurance-qualité et d’agrément des tests et services génétiques ; développement de systèmes d’information électroniques compatibles dans le domaine de la génétique ; amélioration des services de conseil génétique, de la formation en génétique et de l’information du public ; analyse des effets que pourraient induire des pratiques monopolistiques en matière d’accord de licence.

Clonage : Des chercheurs chinois cherchent à cloner le panda, espèce menacée d’extinction [1]. En 1999, ils ont franchi une première étape : le développement d’un embryon de panda à l’intérieur d’un ovule de lapine. Cependant, les chercheurs craignent que les différences de taille et de durée de gestation soient trop importantes. Il faudra probablement trouver une mère porteuse d’une autre espèce pour mener la grossesse à terme. Les chercheurs chinois espèrent réaliser le premier clone de grand panda d’ici trois ans.

Terminator, le retour : Terminator est dans sa phase de mise au point commerciale. L’annonce publique fin 1999 de Monsanto et Astra Zeneca de ne pas commercialiser les semences stériles avait apaisé les craintes des gouvernements des pays du Sud et de bon nombre de responsables de l’agriculture et de l’alimentation. Un communiqué de RAFI, révèle que les multinationales sont loin d’avoir abandonné la commercialisation des "semences de la mort". Astra Zeneca aurait conduit les premiers essais en champs en Grande Bretagne, et Delta and Pine Land est bientôt prête à les commercialiser. Pour RAFI, il est absolument nécessaire qu’une action ferme des gouvernements rejette Terminator et ses clones qui pourraient être utilisée comme des armes biologiques potentiellement désastreuses pour les agriculteurs, la sécurité alimentaire et la biodiversité. Elle propose un certain nombre d’actions auprès des gouvernements et des forum des conventions internationales pour imposer leur interdiction.

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.

[1Science et Avenir, 14 janvier 2000