Recherchez une information

ou par mot clé.



Riz doré naturellement

Eric MEUNIER, 16 décembre 2003
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

Le riz doré, génétiquement modifié pour produire de la b-carotène, a été mis au point en 2000 afin de « régler » les problèmes de cécité dûs à une malnutrition [1]. Les critiques sont de deux ordres [2]. D’une part, d’un point de vue nutritionnel, la b-carotène n’est convenablement assimilé, et donc transformé en vitamine A, que dans le cadre d’un régime alimentaire varié incluant des légumes verts. Or, la « révolution verte », mise en place dans les années 60 et 70, a favorisé la monoculture de rente au détriment des cultures vivrières, donc de la disponibilité en légumes verts. D’autre part, les récents travaux menés sur le génome du riz en 2002 ont conduit un chercheur de Syngenta a déclarer que « tous les gènes sont présents dans le riz. N’importe qui pourrait faire un riz non OGM et riche en vitamine A simplement en étudiant ces gènes de manière plus précise. Le riz doré pourrait donc être une fausse solution aux carences en vitamine A du fait de toutes les inquiétudes concernant les produits issus des biotechnologies ». Le Dr R. Horton, éditeur du journal the Lancet, considère que « la recherche de solutions biotechnologiques au problème de la faim dans le monde peut conduire à la course commerciale la plus malveillante du nouveau siècle » et S. Smith, de l’entreprise céréalière Novartis, a déclaré : « Si quelqu’un vous affirme que les OGM vont nourrir le monde, dites-lui que non. Nourrir le monde réclame une volonté politique et financière, ce n’est pas une question de production et de distribution ».

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.

[2BBC news, 24 septembre 2003