Recherchez une information

ou par mot clé.



Inf'OGM Recherche & Environnement

Inf'OGM le journal est un bimestriel de 32 pages qui vous informe sur l'actualité des OGM et des semences de façon critique et contextualisée.

Soutenez une information indépendante, abonnez-vous.

SUISSE - Impacts des biotechnologies

La Commission Fédérale d’Experts pour la Sécurité Biologique, dans une étude consacrée aux impacts écologiques de dix années de cultures expérimentales ou commerciales de PGM dans le monde [1], conclut que “pour s’assurer qu’une réglementation répond vraiment au principe de précaution, il faudrait peser le risque qui est pris en adoptant une technologie ou en y renonçant. Nous estimons qu’il serait utile de comparer les avantages et les risques des systèmes de cultures génétiquement modifiées avec ceux des (...)

ETATS-UNIS - Recherches secrètes

Selon l’association états-unienne Sunshine Project, 113 universités, agences gouvernementales (dont le Ministère à l’Agriculture), hôpitaux et laboratoires privés (BASF, DuPont, Monsanto,...) ont refusé de rendre publiques leurs recherches pouvant déboucher sur des armes biologiques.
La loi états-unienne relative à l’Institut National de la Santé (NIH) l’impose pourtant aux bénéficiaires de subventions publiques. Selon Edward Hammond du Sunshine Project, “le système comporte de graves problèmes [comme] des (...)

ETATS-UNIS - Résidus de glyphosate, quelles quantités légales ?

Sur suggestion de Monsanto, l’Agence états-unienne de Protection de l’Environnement (EPA) a décidé en septembre 2006 de faire passer de 175 mg/kg à 400 mg/kg la quantité autorisée de résidus de glyphosate présents dans la luzerne après utilisation d’herbicide [1]. La luzerne GM résistante au glyphosate est commercialisée par Monsanto aux Etats-Unis où elle fut autorisée en juillet 2005. Les plantes traitées avec du glyphosate peuvent retenir plus ou moins de résidus de cet herbicide. Et Monsanto vient de (...)

AFRIQUE du SUD - Coton Bt, impacts environnementaux et économiques

Selon le Pr. Hofs, du Cirad (France), l’introduction du coton Bt dans les exploitations des Makhatini Flats fait que le coût d’achat des semences est devenu la dépense principale. En conséquence, “pour les paysans à faible rendement, l’utilisation du coton Bt n’a été ni justifiée ni rentable. L’utilisation du cotonnier Bt n’est donc pas pertinente si son espérance de rendement lors du semis n’est pas suffisamment élevée. Par conséquent, à terme, la diffusion des variétés transgéniques dans les (...)

NOUVELLE-ZELANDE - Equivalence en substance contournée

Un avis positif de l’agence nationale (FSANZ) évaluant les demandes d’autorisations commerciales de PGM fait débat. La Nouvelle-Zélande fonctionne avec une évaluation basée sur l’équivalence en substance. Ce principe implique que si une PGM a la même composition que sa contre-partie non GM, hormis le caractère transgénique, alors la PGM est sûre pour la santé. Cette politique implique évidemment que la contre-partie non transgénique soit une variété qui ait “un historique d’utilisation sans problème (...)

INTERNATIONAL - Animaux transgéniques

L’entreprise Felix Pets a annoncé pouvoir bientôt commercialiser aux Etats-Unis des chats génétiquement modifiés qui n’exprimeraient plus de protéines responsables d’allergies. L’entreprise japonaise Kirin Brewery et le Centre états-unien de maladies animales ont modifié génétiquement des vaches afin qu’elles n’expriment plus la protéine appelée prion. Cette protéine, sous sa forme anormale, serait la cause de la maladie de la vache folle ou Encéphalopathie Spongiforme Bovine [1]. Après deux années de (...)

FRANCE - Essais en champ de pomme de terre GM

BASF a déposé une demande d’essai en champ pour une pomme de terre modifiée génétiquement afin de résister au champignon Phytophthora infestans. Le dossier B/FR/06/12/15 couvre la période d’avril 2007 à octobre 2011. Après mise en ligne, en février 2007, des comptes rendus de réunions de la CGB de mars 2006 à février 2007, les communes concernées sont : Mont d’Origny et Septvaux (02), Duisans et Tilloy lès Mofflaines (62). Des essais en champ similaires seront conduits en République Tchèque et au (...)

ROUMANIE - Essais en champ

Syngenta va tester du maïs transgénique en Roumanie. En mai 2006, le gouvernement roumain a délivré une autorisation pour des essais de maïs Bt11 de 2006 à 2009, sur cinq sites différents [1]. Une autre demande d’autorisation est en cours pour le maïs Ga21, sur une période allant de 2007 à 2010. En Roumanie, l’autorisation d’essais en champ doit être renouvelée chaque année. Ces essais seront les premiers officiels en Roumanie, en tant que pays membre de l’Union européenne. En 2006, Pioneer avait également (...)