Recherchez une information

ou par mot clé.



Inf'OGM Recherche & Environnement

Inf'OGM le journal est un bimestriel de 32 pages qui vous informe sur l'actualité des OGM et des semences de façon critique et contextualisée.

Soutenez une information indépendante, abonnez-vous.

UNION EUROPEENNE - Analyses controversées

Un comité scientifique européen a donné son feu vert le 19 avril à la commercialisation du maïs MON 863 de Monsanto, considérant que ce maïs n’avait pas d’incidence sur la santé des animaux, ni sur celle des hommes. Or, en France, la Commission du Génie Biomoléculaire (CGB) s’était inquiétée de malformations observées sur des rats nourris au maïs MON 863, selon ce que révèle les procès-verbaux obtenus par le CRII-GEN, après un recours auprès de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA). Dans ces (...)

ETATS-UNIS - Contamination par le glyphosate

Après la mise en évidence de résidus de glyphosate dans les eaux souterraines et de surface, on trouve désormais des résidus de ce désherbant dans l’organisme humain. Une étude, réalisée et publiée aux Etats-Unis en mars 2004, a analysé les concentrations urinaires en glyphosate de 48 agriculteurs ainsi que celles de leurs épouses et de leurs 79 enfants. 60% des agriculteurs avaient des quantités de glyphosate détectables dans les urines après application (le jour même). Les agriculteurs ayant opéré sans (...)

ETATS-UNIS - Médicaments dans le riz

Le 29 mars 2004, la Commission Riz de Californie a autorisé, par six voix contre cinq, Ventria Bioscience à cultiver en plein champ un riz génétiquement modifié pour produire deux protéines (lactoferrine et lysozyme) que l’on trouve naturellement dans le lait maternel et qui permettent de lutter contre des infections (otites, diarrhées, infections respiratoires, etc.) et de réguler la croissance des enfants. La Commission en a informé le département californien pour l’alimentation et l’agriculture et (...)

Génome du maïs “offert”

Les semenciers Monsanto et Pioneer Hi-Bred International se sont entendus pour placer dans le domaine public les données sur le génome du maïs à leur disposition. Cette décision, favorablement accueillie par la recherche académique, viserait à persuader le gouvernement américain d’engager le séquençage complet de l’ADN du maïs - un projet coûteux et complexe, peu rentable pour une entreprise seule. Les informations génétiques détenues par le secteur privé concernent principalement des gènes spécifiques (...)

Réactions à la protéine Bt

L’équipe du Pr. Traavik, de l’Institut Norvégien d’Ecologie du Gène, a montré que des agriculteurs philippins ont développé une réponse immunitaire à la protéine transgénique Bt issue du maïs Dekalb 818 YG. Trois évènements ont en fait coïncidé dans le même temps : la première saison de culture de maïs Bt, l’observation de maladies respiratoires et intestinales parmi les agriculteurs vivant près de champs de culture de maïs Bt et l’apparition de cette réponse immunitaire chez les agriculteurs étudiés. Aucune (...)

Nanotechnologies - Impact sur les poissons

Lors d’un congrès de l’American Chemical Society, Eva Oberdörster, de la Southern Methodist University et ses collègues ont présenté des résultats montrant que des molécules de carbone quasi-sphériques, appelées fullerènes, diluées dans l’eau à 0,5 partie par million peuvent provoquer chez la perche d’Amérique des dommages cérébraux et une altération du foie. Au bout de 48 heures d’exposition, les poissons ont présenté un taux de péroxydation lipidique (qui permet de mesurer la destruction des tissus du (...)